GVO

lundi 30 août 2010

عبث




كيف لي أن أتحمّل فراقا جديدا ؟كيف لي أن أنام هانئة  و أنت وراء قضبانهم كيف لي أن أرتاح و أنت في زنازينهم   ؟ أكتب علينا الألم و الشقاء في كلّ طور من  أطوار حياتنا؟  كيف لي أن أواسي تلك الأمّ التي لا تقوى على فراقك ؟  كم من  الأكاذيب سأنسج لأواسيها ؟ بل كم من الأكاذيب سأنسج حتى أواسي نفسي ؟هل ستبكي في أحضاني أم سأكون من ستبكي في أحضانها باحثة عن شيء منك  و من رائحتك و من ملامحك فيها   ؟
اه كيف لي أن أقف وحدي مرة أخرى في ليل محطة برشلونة المظلم؟ 
كيف لي أن أستيقظ صباحا و لا أسمع صوتك في الجهة الأخرى من الخط؟
كيف سأتحّمل بعدك يا توأم عذابي؟لقد سبحنا عكس التيار وكلّ حلمنا استرداد بعض من كرامة هذا الوطن, و ها نحن نسبح في بحر من الألم
اقترفت خطيئة حب الوطن و ها أنّك تدفع الثمن.ثمن صمت جماعي صار شيمة أبناء هذا الوطن 
 لن يكون البحر رفيقنا و سيخوننا القمر. اه كم سأشتاقك؟ كم سأشتاق كلماتك وكم سأشتا ق فيك تعنّت الرجل الشرقي  كم سأشتاق تلك الرسائل التي تخطّها لي في كلّ كتاب لي يقع بين يديك
سأستيقظ كلّ صباح و سأقوم بالضغط على أزرارالهاتف مكوّنة رقمك فتجيبني تلك الحمقاء لتعلمني  بتعذّر الحصول على رقمك كما فعلت لمدّة شهرين قضيتها باحثة عنك 
لكن تأكّد عبثا يحاولون السطو على دفء القلب
      عبثا يحاولون سرقة الأحلام 
عبثا يحاولون الحط من العزائم 
عبثا يحاولون فرض الصمت
عبث عبث عبث   
        

mercredi 25 août 2010

Hunger Strike for the Right to Employment


Photo credit Haithem Mahjoubi (Facebook

Dalel  Ziibi, 28 years old, is on a hunger strike since August 22nd , 2010. Dalel went on the hunger strike to defend her right to  employment. Indeed, her  Media center for children  had been closed down by the authorities ( The  Ministry of Women, Family, the Elderly and Children's Affairs). Dalel sees that closing her center , was a tentative to force her husband, Haithem Mahjoubi to revoke a lease of an apartment he is renting to one of the Tunisian  legal Tdissident parties. On August 24th, Dalele had health problems and as transported to the emergencies. Nevertheless she refused to put an end  to the hunger strike.   








. 3. 4. 5. 6. 7. 8.
Enregistrement...

Dalel Ziibi in the emergencies 
Video  by Hicham Hazgui 


mardi 24 août 2010

Ignorance



L 'Office National de l 'Artisanat n 'a pas trouvé mieux pour décorer la clôture son Centre technique de Création, d'Innovation et d'encadrement du Tapis et du Tissage d 'Ezzahra , qu'une mosaïque représentant l 'insigne de la Légion Française des Combattants .  Est ce de l 'inattention? Est ce de l 'ignorance?

vendredi 20 août 2010

Kadechna logique ? Ou est la logique ?



javascript:void(0)

 
2.        3.  
4.  
5.  
6.        7.        8.  
 


Hier soir , j 'ai  regardé pour la première fois et, d'ailleurs pour la dernière fois l 'émission 'Kaddechna Logique' sur la chaine officielle Tunisienne TV7. J'en fus vraiment déçue, voire écoeurée. Analysée au premier degré , le 9 ème  épisode de  'Kadekech logique semble rigolo et amusant ( quoique je le trouve pas ainsi) ,mais analysé à un deuxième degré, il s'avère être un règlement de compte à une chaine ou plusieurs chaines des pays du Golfe , aux journalistes tunisiens ,aux opposants Tunisiens ,et à une certaine tranche  la population Tunisienne qui ose dire non à certaines situations misérables qu'elle vit . Il s'agit d'un humour antipathique mélangé à des vieux clichés médiocres le tout enrobé dans un langage vulgaire . 

L'épisode nous présente un dialogue entre un homme d 'affaires des pays du Golfe et un journaliste Tunisien célèbre. Le premier essaye de recruter le deuxième pour travailler pour le compte de sa chaine d  'information.  Il lui présente, d 'ailleurs des offres alléchantes . Jusque là tout semble normal , jusqu'au moment  ou l'homme d 'affaire explique au journaliste la manière dont il doit présenter quatre informations différentes ; Ils'agit de la victoire de l 'équipe Nationale Tunisienne de football dans un match de foot,l 'augmentation des salaires, l 'obtention d 'un prix Nobel par un Tunisien ,ainsi que  l 'éclaboussement d 'un chien par une voiture. 

A croire la méthode présentée dans l 'épisode les chaines des pays du Golfe n 'auraient pour but que la détérioration de la réputation de la Tunisie, les journalistes Tunisiens ne seraient que des corrompus,des  menteurs recrutés et manipulés pour nuire à l 'image de leur pays. De plus tous les citoyens Tunisiens qui oseraient  exposer leurs problèmes  et en parler seraient des chiens.

C'est vraiment malheureux de voir ce genre de règlements de compte passer inaperçu sur une chaine nationale ,une chaine qui vit des taxes que payent les citoyens qui y sont  traités de chiens. C'est vraiment malheureux de voir que les gens qui sont supposés cultiver les gens et les amuser profiter d'une certaine notoriété pour l'employer aux profits de certains buts politiques ,généralement malhonnêtes. Ce qui est malheureux le plus ,c'est que ces gens , que notre TV nationale nous prennent pour des cons ou des imbéciles. Non mes chers le spectateur ne digère plus vos pourritures sans les analyser .Les spectateurs Tunisien a un esprit critique qui lui permet d 'analyser vos magouilles et de les critiquer.  

La cerise sur le gâteau c'est que dans la deuxième partie de l 'émission , le journaliste et  son  invité se foutent de la gueule d  'un des joueurs de cette même  équipe nationale malgré que quinze minutes auparavant ils étaient entrain de dénigrer les journalistes tunisiens et de les accuser de nuire à l 'équipe nationale. Dans notre dialecte on a l 'idiome 'Jazzar y3adhem 3la Mregzi' pour décrire cette situation. 

Mes chers tout le monde sait que chaque fois ou l 'équipe nationale perde un match , ce sont les pseudos journalistes des pseudo journaux nationaux  patriotiques , comme se nomment  certains journaux à deux sous en Tunisie qui accorent pour insulter les joueurs de cette équipe d'une manière vulgaire  et très loin de la critique constructive. La majorité des Tunisiens sont conscients  que des sommes  importantes sont versées annuellement à des groupes de lobbyisme pour améliorer l'image du pays à l 'étranger et élever son rang dans les sondages  de la qualité de vie, des libertés etc. La majorité des gens savent combien nos journalistes souffrent pour atteindre les sources d'information. S'ils n 'en sont pas empêchés directement ,ils seront après persécutés, maltraités et jetés en prison et les exemples sont abondants.Mes chers, traiter ses compatriotes de chiens juste pour avoir exprimer leurs opinions est vraiment inadmissible.

  



إليه

سيتهمني البعض بالفسق و يرميني اخرون بالكفر و قلة الحياء , و لكنا تبا لهاته الاقدار التي سلبتك الحياة ة تبا لدنيا لم تمنحك الوقت و الفرصة لتواصل خطواتك

رحلت و أنت لم تنل قبلتك الأولى 
رحلت و أنت لم تراقص حبيبتك بعد
رحلت و أنت لم تعتل بعد خشبة المسرح التي لطالما حلمت بها 
رحلت و أنت لم تكمل مداعبة كل أوتار القيتارة 
رحلت و أنت لم تضع بقية فصول الرواية
رحلت و أنت لم تتسكّع بعد في الشوارع الخلفية للعاصمة
رحلت وأنت لم تعاقر خمرة الحانات الشعبية للمدينة القذرة
رحلت رحلت رحلت 

تبا لأقدار لم تمهلك  تبا لأقدار لم تقدّر تميّزك و لم تحترمه

كان لقاؤنا واحدا و لكنّ ابتسامتك المتفائلة أبت إلاّ أن ترتسم   في ذاكرتي إلى الأبد
أراك الان تبتسم للأقدار ساخرا و كأنّك تقول لها
لقد انتصرت فأنا لازلت في ذاكرة كلّ من عرفت 
   



mercredi 18 août 2010

يا قوم قمعستان هل أتاكم حديث بن قردان

يا قوم قمعستان  هل أتاكم حديث بن قردان
سيتحدثون عن حالات عصيان و مظاهرات من أجل لبنان
وسيجندون الجلاد و السجان
غاضين النظرعن الظلم و القهر و الحرمان
يا قوم الجرذان أقمتم الدنيا و ما أقعدتموها من أجل فنان
ولم يحرّكوا فيكم ساكنا إخوان بن قردان
لا عجب فمن شيمنا الجبن و الخوف و الخذلان
نفزع و نرغي و نزبد لظلم في بغدادو فلسطين و ا فغانستان
ولا نحرك ساكنا اذا ما تعلق الامر بقمعستان
ابهرونا بزيتونة و خير و رخاء و اطمئنان
فنسينا أن ما يقولونه ما هو الا كذب وزور و بهتان

jeudi 12 août 2010

Tunisia: When the Singer Chants 'long Live Netanayahu'




The circulation of a video showing Tunisian singer Mohsen Sherif yelling “Long live Bibi Netanyahu!” and inviting Jews to come in droves to Djerba Island for El Ghariba pilgrimage, has triggered a wave of anger and disappointment among Tunisians. In geek speak, the video circulated on Facebook has now created a buzz.


To read the whole story  click here




Very important :  If you are In Tunisia . You need a Proxy to read the whole post. Both the GVO website and my Blog are censored. No to censorship. 

الغاضبون..غناء لبنى نعمان

1.





2. 3. 4. 5. 6. 7. 8.










الغاضبون..غناء لبنى نعمان

قصيد جديد ...الغاضبون.....لنزار القباني وأسامة فرحات...غناء لبنى نعمان ...تحية لاطفال غزةفي الوصلة 11 اوت بقرطاج

.

mardi 10 août 2010

De l 'enfance !!!!


Crédit photo Amine Manai .Photo prise ici 

Parfois, il s'agit de paquets de chewing- gum ,de glibettes,ou de petites boites de Tic-Tac . D 'autres fois, il s'agit d'un "machmoum" , d'un petit livre du Coran ou de stylos. La marchandise change selon les saisons , les périodes , le climat et la mode. Les têtes sont les mêmes; des petites têtes aux cheveux  mal peignés , parfois sales... Des haillons sales la plupart du temps , de vielles paires  de chaussures ou parfois des pieds nus ....  

Je les croise quotidiennement, dans le train ou dans  le bus, dans les petites rues et dans les artères principales de la capitale . Parfois , ils me stoppent à un feu rouge . D 'autres fois ils viennent m 'adresser la parole sur la terrasse d 'un café . Ils ont trois, quatre, cinq , ou six ans ...et ils sont nombreux . 

Oui je parle bel et bien d'enfants tunisiens  exploités par des esprits malsains . Un jour avec un ami on a demandé à l 'un de ces enfants son age ,son niveau scolaire , et on a voulu aussi connaitre son employeur. Le gamin n 'avait que six ans . Il n 'a jamais mis les pieds dans une école . Quant à la question concernant son employeur ,on n 'a pas eu de réponse.

Les enfants qui travaillent ou mendient dans la rue sont  devenus une partie du déco,un paysage quotidien . Parfois on y paye attention d'autres fois ,on ne les aperçoit même pas ... La plupart du temps on passe indifférent .

 On parle des droits des enfants tout le temps,  on parle d'un taux de scolarité de 100%. Mais la réalité est malheureusement très différente. 

Ou sont nos lois? Ou sont nos psychologues te nos sociologues? Ou sont les associations de la  protection de l 'enfance ? N 'est il pas grand temps pour chercher à trouver les gens exploitant ces anges ? N 'est il pas grand temps de poursuivre les responsables devant la justice ?




  

jeudi 5 août 2010

Falshmob contre la censure















"Comme tous les combats qui ont fait avancer le monde , cette lutte repose sur une part vitale de rêve , le rêve fécond ."Mohamed Ben chicou "Les geôles d 'Alger.

Selon Wikipedia une flashmob c'est:

Une flash mob, terme anglais traduit généralement par foule éclair ou mobilisation éclair, est le rassemblement d’un groupe de personnes dans un lieu public pour y effectuer des actions convenues d’avance, avant de se disperser rapidement. Le rassemblement étant généralement organisé au moyen d’Internet, les participants (les flash mobbeurs ou flash mobbersen anglais) ne se connaissent pas pour la plupart. Le terme foule éclair s’applique généralement seulement aux rassemblements organisés via des médias sociaux ou courriels viraux (e-mails viraux), plus qu’à ceux organisés par des sociétés de relations publiques ou pour une « cascade publicitaire ».


Voici le lien pour voir tout l 'article : cliquer ici 

Donc une flashmob est une forme d 'action pacifiste ne pouvant nuire à personne d 'aucune manière . Après une flashmob les participants se dispersent volontairement sans l 'intervention de quiconque.  

Soucieux de la loi , soucieux de la sécurité , et de l'ordre , les internautes tunisiens ont décidé d 'organiser une flashmob contre la censure . L 'action consistait à s 'habiller en blanc , tenir un "machmoum"et observer une minute de silence tous les participants rassemblés au même endroit.

  Le jour et l 'heure convenus je me suis déplacée avec quelques amis en train vers l 'endroit choisi . déjà  Dans le train  nous avons pu repéré un poulet . Il y 'en avait certainement d'autres .Tout au long du chemin , des messages nous parvenaient : 
- 100 policiers sont a la station du train.
- Des gens ont été interdit l 'accès à la ville .

Un ami m 'a téléphonée pour me dire qu 'il était à la station du train et qu'il avait entendu les  limiers  murmurer : " ils arrivent bientôt , ils arrivent bientôt ".

Arrivés à la station tout semblait normal . Nous avons  l 'ami et nous nous sommes dirigé vers notre destination. A 50 m , j 'ai entendu quelqu'un crier mon nom et celui de l 'un de mes amis . Et je me suis retrouvée  face à face avec l 'un des policiers en civil à qui j 'ai  déjà eu affaire le 21 Mai 2010 la veille de  Nhar 3la 3ammar 1 alors que  mes deux co-signataires de l 'annonce du rassemblement contre la censure  étaient en état d 'arrestation . 

Le bonhomme était accompagné de cinq autres agents qui  se sont adressés à nous :

- "C...,  Lina et compagnie dégagez d 'ici  ". Vous n 'avez pas le droit de rester ici  

Chacun de nous a répondu  avec un ton de protestation . Nous avons essayé de leur expliquer que nous sommes juste venus pour boire un café paisiblement sans nuire à personne . Ils ont insisté pour que nous partons . Et j 'ai commencé à perdre mes nerfs ,susceptible , comme je suis. Personne n 'avait quand même le droit de nous interdire la circulation dans notre propre pays . Ils ont ensuite pris nos cartes d 'identité , ont enregistré nos noms. Et la discussion a repris . Ils ont bien sur pris leur position habituelle des gentils hommes innocents venus juste pour appliquer les ordres et les instructions et nous ont re -demandé gentiment de quitter les lieux . Quand nous avons insisté sur notre droit de nous balader librement dans notre pays , leur tons ont changé et la discussion allait devenir une discussion musclés. Ils nous ont conduit à la station du train Tout au long du chemin leur nombre augmentait .Et je voulais partir à une destination bien précise mais ils m 'ont expliqué alors que je n 'avais pas beaucoup de choix et que je devais rebrousser chemin . Alors j 'ai haussé le ton et j 'ai  réclamé mon droit à une circulation libre dans mon propre pays .  Un des barbouzes m 'a demandé de la fermer et d'obéir aux ordres si je ne voulais pas rentrer  dans la voiture des policiers . J 'ai perdu mes nerfs et j 'ai commencé à hurler tandis que mes amis essayaient de me calmer et ils ont fini par  me convaincre  de monter dans le train à destination  de la capitale.dans la station l 'un des agents m 'a demandé de ranger mon portable car il croyait que j 'allais l 'utiliser pour le photographier . une fois le train dans la station,   Ils sont montés avec nous . Arrivés à la capitale , d'autres agents étaient à notre accueil.  

Ils ont pris nos cartes d 'identité encore une fois et leur chef à annoncé qu 'il avait besoin de la fille. Je me suis dirigée vers lui et mes amis m 'ont accompagnée . Il leur a demandé de s'éloigner mais ils ont insisté pour me tenir compagnie et voilà une dispute verbale qui commence . Après, quelques minutes, ils nous ont demandé de nous disperser et de quitter les lieux    immédiatement . 

Un de nous a pris un taxi . L'autre est parti par un autre chemin et le chef des limiers nous a demandé de ne pas prendre l 'Avenue principale et a voulu nous conduire par un chemin désert et sombre. Mais nous avons refusé et ils ont failli nous tabasser .  'un d'eux jeune et inexpérimenté a voulu introduire sa main dans mon sac pour le fouiller . il a été surpris quand je lui ai annoncé fermement qu 'il n 'avait pas le droit de le faire .Nous avons fini par leur imposer le chemin que nous voulions prendre pour rentrer . Ils nous ont accompagné jusqu à la gare centrale de Tunis . La - bas il n 'y avait pas de train ... un accident , une panne . La SNCFT , comme toute société tunisienne qui se respecte , et comme tout le système tunisien qui respecte les citoyens n 'a pas informé les voyageurs de ni de l 'arrêt de la circulation   des trains ni de  sa durée .

A mon retour , tard la nuit après une autre aventure , j 'ai pu voir des commentaires m 'accusant d 'être la cause de l 'échec de la flashmob comme je suis indicateur . A ces gens là je dis venez me parler en face à face . Mes amis ont confiance en moi et je n 'ai pas besoin de vos jugements stupides .
Aux barbouzes :Merci de nous avoir accompagnés à la capitale c 'est la première fois que je me sens en sécurité dans un pays rongé par les vols, les braquages, et les harcèlements .
A l'homme arrété juste parcequ'il est passé par le mauvais endroit ( prés de nous) au  mauvais moment ( notre accueil  par les agents à tunis) et parcequ'il avait un machmoum : nous sommes vraiment désolé ; merci pour ta participation involontaire .
Aux militants de l 'UGET : arrêtés par les policiers à Tunis : Je sais que  vous êtes braves . Merci les amis.
Aux internautes :Encore une fois  nous n 'avons pas perdu la bataille .A bas la censure .



الأبكم أحمد مطر

ها الناس اتقوا نار جهنم،
لا تسيئوا الظن بالوالي،
فسوء الظن في الشرع محرم،
أيها الناس أنا في كل أحوالي سعيد ومنعم،
ليس لي في الدرب سفاح، ولا في البيت مأتم،
ودمي غير مباح، وفمي غير مكمم،
فإذا لم أتكلم
لا تشيعوا أن للوالي يداً في حبس صوتي،
بل أنا يا ناس أبكم؛
.قلت ما أعلمه عن حالتي، والله أعلم!!

lundi 2 août 2010

The role of Journalism





According to "The Elements of Journalism" ;a book by Bill Kovach and Tom Rosentiel : " the purpose of journalism is to provide people with the information they need to be free ad self-governing."
The two authors propose nine principles to achieve this purpose:

1 Journalism's first obligation is to the truth.
2 Its first loyalty is to citizens.
3Its essence is a discipline of verification.
4Its practitioners must maintain an independence from those they cover.
5 It must serve an independent monitor of power.
6 It must provide a forum for public criticism and compromise.
7 It must strive to make the significant interesting ad relevant.
8It must keep the news comprehensive ad proportional.
9 Its practitioners must be allowed to exercise their personal conscience.

Aujourd'hui Emel Mathlouthi à Sousse



Aujourd'hui la sublime Emel Mathlouthi chantera à Sousse .Pour plus de renseignements cliquer ici et ici .






        3.  

4.  

5.  

6.        7.        8.  


Fin de l 'histoire.

dimanche 1 août 2010

A Hammam-lif : les choses vont de mal en pis


La catastrophe de la pollution de la plage de la banlieue sud , celle  de  Hamma-lif en particulier  me tourmente . Encore une fois ,je me suis  déplacée avec mes amis à Hammam-lif   . La même situation : la plage désertée ,le sable noirâtre et les grands engins qui sillonnent la plage, pour la nettoyer !!??. ( Pour connaitre toute l 'histoire, cliquer ici, ici , et ici  ). En demandant , aux ouvriers chargeant les camions de déchets recueillis dans la mer et sur la plage , nous avons su que  les déchets  étaient déchargés à la montagne !!!!!

Alors nous avons décidé d 'aller y jeter un coup d'oeil .Il n 'était pas difficile de trouver l 'endroit . L 'odeur puante , nauséabonde , et putride nous y conduisit sans difficulté. Et voilà ce qu 'on a découvert :



Les grands camions déchargeaient tous les déchets en pleine  montagne.  En parlant aux habitants ils ont exprimé leur désarroi , détresse , et impuissance face à l' odeur dégagée par les déchets. Une autre catastrophe  aura lieu bientôt si cela va continuer .  Les autorités concernées doivent trouver des solutions efficaces et ne pas nettoyer la mer aux dépens de la montagne .
Et voilà une vidéo de l 'endroit.

















Et pour finir je vous laisse avec ces photos tristes montrant l 'étendue de la pollution de la mer de Hammam-lif.



PS: merci Maher, Ridha, Nejiba, et Naeem